Festival Suresnes cités danse, c’est maintenant

 

 

Du 15 janvier au 8 février 2016 la 24ème édition de Suresnes cités danse se déroule au théâtre Jean Vilar de Suresnes.

Pour cette édition 2016, 6 créations sont proposées : Street Dance Club – Andrew Skeels, Antoine Hervé/ Compact – Jann Gallois,/ #Hashtag – Pockemon Crew/Harmonize – Morning of Owl (Corée du sud)/Trio Amala – Junior – Sly – Mathilda May/ Des mondes et des anges – Dominique Rebaud (re-création). En tout 27 représentations pour 10 spectacles réalisés par 10 chorégraphes et interprétés par 60 danseurs

Calendrier du 15 janvier au 8 février 2016

Vendredi 15 janvier à 21 h/ Samedi 16 janvier à 21 h/ Dimanche 17 janvier à 17 h/ Mardi 19 janvier à 21 h. Salle Jean Vilar. Street Dance Club – Andrew Skeels, Antoine Hervé.

Street dance club,  (c) Julien Benhamou.
Street dance club, Andrew Skeels (c) Julien Benhamou.

Chorégraphie Andrew Skeels Musique originale Antoine Hervé. Pour 7 danseurs : Mégan Deprez, Noémie Ettlin, Jérôme Fidelin, Marie Marcon, Christine Rotsen, Steven Valade, Victor Vinot. Lumières Pascal Mérat. Costumes On aura tout vu, Livia et Yassen.

Un Cotton Club revisité : un spectacle ou brille les paillettes et les faux diamants, un clin d’oeil au Savoy Ballroom, premier club de danse à avoir intégré les noirs et les blancs dans un même élan de lindy hop et de danses débridées. Un spectacle à l’énergie débordante !

Samedi 16 janvier 18 h 30/Dimanche 17 janvier à 15 h/ Lundi 18 janvier à 21 h.Salle Aéroplane

Soirée partagée : Compact – Jann Gallois / À flux tendu – Collectif 4e Souffle.

Compact (crogerfusciardi
Compact, Jann Gallois (c) Roger Fusciardi.

Compact (création). Chorégraphie et mise en scène Jann Gallois. Interprètes : Jann Gallois, Rafael Smadja.Lumières Cyril Mulon.

Jann Gallois, et Rafael Smadja, en duo imbriqué pour questionner l’obsession de contact, réel ou virtuel, qui obsède la société.

A flux tendu, Collectif 4e Souffle (c) Gilles guilar
A flux tendu, Muriel Henry et Collectif 4e Souffle (c) Gilles Aguilar.

À flux tendu. Chorégraphie et mise en scène Collectif 4e Souffle.Pour 3 danseurs et 1 musicien. Hakim Hachouche, Muriel Henry, Patrick Pires, Jérémie Prod’homme. Lumières Pascal Aurouet.

La comédienne et clown Muriel Henry, épaulée par le collectif 4e Souffle, propose une « joyeuse tambouille » pour deux danseurs hip hop, un batteur live et elle-même.

Vendredi 22 janvier à 21 h/ Samedi 23 janvier à 21 h/ Dimanche 24 janvier à 17 h/ Mardi 26 janvier à 21 h. Pixel – Mourad Merzouki. Salle Jean Vilar.

 Pixel, Mourad Merzouki, Cie Adrein M et Claire B (cphotolaurentphilippe

Pixel, Mourad Merzouki, Cie Adrien M et Claire B (c) Laurent Philippe.

Direction artistique et chorégraphie Mourad Merzouki. Pour 11 interprètes en alternance : Rémi Autechaud dit RMS, Kader Belmoktar, Marc Brillant, Antonin Tonbee Cattaruzza, Elodie Chan, Aurélien Chareyron, Sabri Colin dit Mucho, Yvener Guillaume, Amélie Jousseaume, Ludovic Lacroix, Xuan Le, Paul Thao, Sofiane Tiet, Médésséganvi, Yetongnon dit Swing.Concept : Mourad Merzouki, Adrien Mondot, Claire Bardainne. Création numérique Adrien Mondot, Claire Bardainne. Création musicale Armand Amar. Assistante du chorégraphe Marjorie Hannoteaux. Lumières Yoann Tivoli assisté de Nicolas Faucheux. Scénographie Benjamin Lebreton.Costumes Pascale Robin assistée de Marie Grammatico.

Un spectacle autant visuel que choirégraphique né de la collaboration fructueuse du chorégraphe Mourad Merzouki et du duo d’artistes experts en numérique, Adrien Mondot et Claire Bardainne. Paysage virtuel pour une danse bien réelle, la belle alliance de Pixel en a fait un succès dès sa création en 2014.

 

Sam. 23 janvier 18 h 30/ Dimanche 24 janvier à 15 h/Lundi 25 janvier à 21 h.Salle Aéroplane

Deux spectacles : Sans Paroles – Laos / Do You Be – Nawal Lagraa.

Sansparoles(c)YannBohac
Sans paroles, Laos et Kevin Theagene(c) Yann Bohac.

Sans Paroles. Duo Chorégraphie et interprétation Laos, danse, saxophone Kevin Theagene. Laos Phiphak dit « l’Architecte » dans un duo unit deux langages, la breakdance et la musique du saxophoniste Kevin Theagene dans un élan partagé.

doyoubecopydanaucante
Do you be, Nawal Lagraa (c) Dan Aucante.

Do You Be.Chorégraphie Nawal Lagraa. Pour 7 danseuses, Rachel Chenet-Sigué, Sarah Copin, Julia Derrien, Margaux Devanne, Karima Ferhat, Marlène Gobber, Amel Sinapayen. Musique originale Olivier Innocenti. Lumières Guislaine Rigollet. Régie son Patrick de Oliveira. Nawal Lagraa, après un processus singulier de formation/création d’une durée de deux mois et demi et influencé par le livre de Clarissa Pinkola Estés Femmes qui courent avec les loups a réuni 7 danseuses amateurs, pour creuser les questions de l’identité féminine, offrant un solo à chaque interprète.

Jeudi 28 janvier à 21 h/ Vendredi 29 janvier à 21 h/ Samedi 30 janvier à 21 h/ Dimanche 31 janvier à 17 h. Salle Jean Vilar Rencontres hip hop : #Hashtag – Pockemon Crew / Harmonize – Morning of Owl

Pockemon Crew (c) Didier Michalet
Pockemon Crew (c) Didier Michalet.

#Hashtag, Pockemon Crew. Direction artistique Riyad Fghani. Pour 10 danseurs : Moncef Zebiri, Karl Asokan, Farès Baliouz, Alex Tuy, Hyacinthe Vallerie, Mehdi Meziane, Patrick M’Bala Mangu, Nagueye Mahmoud, Mabrouk Gouicem, Rachid Hamchaoui. Musique Flavien Swealer Tautelle. Costumes Nadina Chabannier.

Vedettes incontestées des plateaux de battle les Pockemon Crew. avec #Hashtag s’emparent d’un phénomène de société, celui du téléphone portable, prothèse devenue inamovible, ou danser les yeux rivés sur un écran…ou pas.

Harmonize, Morning of Owl (c) Morning of owl.
Harmonize, Morning of Owl (c) Morning of Owl.

Harmonize. Mise en scène, chorégraphie, lumières et vidéos Seung-Ju Lee. Pour 7 danseurs : Kwang-Seok Park, Hyo-Sung Ju, Kyu-Min Ahn, Sang-Gon han, Seung-Hwan Moon, Ki-Ju Kim, Jung-Seok Lee.

L’équipe coréenne de break dance Morning of Owl, bardée elle aussi de prix internationaux propose avec Harmonize, d’explorer le choc de l’urbain et de l’humain de la difficulté de conjuguer le rapport à la nature et à la culture de nos villes.

 

Samedi 30 janvier à 18 h 30/ Dimanche 31 janvier à 15 h/ Mardi 2 février à 21 h/ Samedi 6 février à 18 h 30/ Dimanche 7 février à 15 h/ Lundi 8 février à 21 h. Salle Aéroplane. Trio Amala – Junior – Sly – Mathilda May.

Trio
Trio Amala Dianor, BBoy Junior, Sly tous droits réservés.

Mise en scène Mathilda May pour 2 danseurs et 1 beatboxer : Amala Dianor, BBoy Junior, Sly Johnson. Lumière Laurent Béal.

Un trio d’exception sous la houlette de Mathilda May pour cette création d’une belle vitalité utilisant les complémentarités d’artistes de haute volée dans leurs domaines respectifs.

Vendredi 5 février à 21 h/ Samedi 6 février à 21 h/ Dimanche 7 février à 17 h. Salle Jean Vilar. Des mondes et des anges – Dominique Rebaud.

Des mondes et des anges, Domique Rebaud (c) Arnaud Sauer.
Des mondes et des anges, Domique Rebaud (c) Arnaud Sauer.

Chorégraphie de Dominique Rebaud pour 6 danseurs : Gaëlle Hourdel, Mohamed El Hajoui, Loup Vilmet, Maxime Cozic, Sonia Duchesne, Bernard Wayak Pambe. Transmission David Mathor. Montage sonore Alain Michon, Dominique Rebaud. Lumières Arnaud Sauer.

Des mondes et des anges re-création d’après les spectacles Voix-Yel, Âge d’Or et Mouv’Ment sur des poèmes d’Arthur Rimbaud. Des mondes et des anges offre un trip rimbaldien à la danse hip hop, dans une recréation inspirée interprétée par trois générations de danseurs.

Suresnes cité danses c’est aussi Cités danse connexions

Il s’agit « d’un lieu et un projet unique, porté par le Théâtre de Suresnes Jean Vilar. Depuis décembre 2007, créé à l’initiative d’Olivier Meyer et dans le prolongement du festival Suresnes cités danse, Cités danse connexions s’adresse aux danseurs et chorégraphes hip hop désireux de perfectionner leur art et de s’ouvrir à d’autres univers artistiques. Depuis 2012, avec la danse hip hop comme chemin d’accès à la Culture, Cités danse connexions offre aux collégiens et lycéens des Hauts-de-Seine un parcours artistique, construit en lien avec les enseignants. En 2016, Farid Berki est le chorégraphe associé au projet artistique de Cités danse connexions. Cités danse connexions existe grâce aux soutiens déterminants du conseil général des Hauts-de-Seine et de la ville de Suresnes. »

Grâce à cette initiative les artistes hip hop bénéficient d’un espace dédié de travail, d’une aide à la production et à la diffusion de leurs créations. Véritable tremplin pour une nouvelle génération de danseurs et de chorégraphes hip hop : 29 « cartes blanches » ont déjà été programmées lors du festival Suresnes cités danse, permettant aux artistes de s’exprimer et de rencontrer leur public.

Lieu pour la rencontre de la danse urbaine avec d’autres univers artistiques Cités danse connexions propose des formations et des sorties auprès  de grandes institutions culturelles (Opéra de Paris, Théâtre national de Chaillot, etc).

Un travail auprès des scolaires des Hauts-de-Seine est mené depuis 2012, 12 classes (260 collégiens et lycéens) ont pu suivre un parcours artistique inscrit dans l’enseignement scolaire, sur toute une année. Il y a donc au cœur du projet une volonté de pérenniser l’accès à la culture par la participation régulière à des ateliers, la rencontre avec des artistes et la venue aux spectacles.

Informations pratiques

Réservations Théâtre de Suresnes Jean Vilar, 16, place Stalingrad 92150 Suresnes.

Sur place ou par téléphone 01 46 97 98 10 du mardi au samedi de 13h à 19h

Vente en ligne sur : www.suresnes-cites-danse.com (paiement sécurisé)

Image de Une, visuel de du festival Suresnes cités danse 2016 tous droits réservés.

Written By
More from Véronique

Avec Littéral, Daniel Larrieu conjugue jeu, poésie et légèreté à la lettre

60 ans ce n’est pas rien ! Un temps âge de la retraite,...
Read More